Bien qu’il existe de nombreux systèmes, trois structures de base servent de point de départ pour décider du meilleur système de palissage pour les vignes.

Les vignobles ne sont pas des installations naturelles et les systèmes de treillis ont été développés pour canaliser la pousse naturelle de la vigne sur d’autres structures dans une forme qui sert nos objectifs d’amélioration de la productivité du vignoble et à terme la qualité du vin.

Au fil des ans, il y a eu d’innombrables variations dans la conception des systèmes de treillis. La plupart des systèmes de palissage mis au point au cours des dernières décennies sont issus instituts de recherche et des producteurs et entreprises des régions viticoles.

L’objectif du palissage est avant tout de maximiser la surface foliaire afin de capter davantage d’énergie solaire et d’augmenter la productivité dans les régions qui connaissent des saisons courtes (en raison des gelées de fin de printemps et de début d’automne).

Vignoble palissé

Les vignes taillées en tête sont attachées à un tronc vertical, souvent sans structure de soutien solide, et sont généralement taillées en pousses qui émanent de toutes les directions à partir du centre. Le plus souvent, on laisse les sarments pousser sans aucune manipulation, où ils retombent et traînent sur ou près du sol. Ces vignobles sont souvent non irrigués.

Le principal inconvénient de ce système est qu’il n’est pas facile à gérer par des machines, donc peu rentable pour la plupart des exploitations. Les machines travaillent de manière linéaire, alors que la vigne conduite en tête n’est pas conduite en ligne. De plus, les fruits peuvent être enfouis sous les couches de feuillage, surtout sur les sites vigoureux. Dans ces conditions, certains fruits ne recevront pas suffisamment de lumière du soleil, entraînant une maturation inégale.  Les pulvérisations de protection sont également moins efficaces lorsque .

C’est pourquoi ce système est le plus efficace sur les coteaux non irrigués et peu vigoureux où la croissance des pousses ne devient pas rampante.

Dans une autre variante, les vignes sont taillées en canne, et les cannes sont attachées à un piquet central. Les cannes verticales, cependant, sont plus susceptibles de développer des conditions pour une maturation variable des fruits à l’intérieur du feuillage. 

Zone mono-fruit non divisée

Cette catégorie englobe sans aucun doute la majorité des systèmes aujourd’hui utilisés dans le monde. Ces treillis ont une seule zone fruitière qui forme, dans une ligne droite le long du rang de vigne.

Dans sa forme la plus élémentaire, un seul fil soutient un cordon horizontal , et on laisse les plants pousser dans de nombreuses directions différentes. 

Malgré le style jungle des vignobles tentaculaires, le treillis à fil unique, s’il est bien géré, peut être la meilleure solution pour de nombreuses exploitations. Les vallées intérieures chaudes et certaines vallées côtières qui connaissent plusieurs périodes chaudes par an pourraient être mieux loties avec un système à fil unique qu’avec un système plus moderne avec positionnement des pousses. Le feuillage plus « floue » du treillis à fil unique laisse moins de lumière solaire directe dans la zone fruitière, ce qui protège les fruits de la surchauffe. 

Le treillis en T était et est toujours utilisé pour soulever le feuillage et l’éloigner de la zone fruitière. Deux fils de fer supplémentaires situés aux extrémités d’un bras transversal  retiennent les plants lorsqu’ils poussent vers le haut. Pour ce système, les pousses doivent être placées entre les fils de fer, ce qui nécessite généralement plus d’un passage dans le vignoble.

Les systèmes de treillis avec positionnement des pousses constituent l’état actuel de la technique et se trouvent dans la plupart des vignobles côtiers haut de gamme. Les sarments sont positionnés verticalement vers le haut au fur et à mesure de leur croissance, en utilisant des fils mobiles pour soulever les sarments. Ce système de positionnement vertical des pousses permet de positionner les rangs plus près les uns des autres, augmentant ainsi la productivité.

Le principale avantage d’un tel système est de fournir un ensoleillement optimal dans la zone des grappes. Les fruits sont généralement situés dans une seule bande linéaire, ce qui favorise l’uniformité de la qualité et de la maturation. C’est pourquoi ce sytème est très populaire parmi les viticulteurs.

Toutefois le treillis positionnement des pousses n’est peut-être pas la meilleure solution dans les vallées intérieures, car les fruits risquent d’être sous-protégés du soleil lors des épisodes de chaleur.

Il existe d’autres variations sur le thème de la zone fruitière non divisée, notamment la division du feuillage en deux rideaux  qui atténue une partie du regroupement du feuillage, les fils de positionnement sont plus espacés afin que le feuillage ne soit moins comprimé.

Les treillis à zones fruitières divisées

 Les systèmes de treillis à zones fruitières divisées comportent tous deux zones fruitières. Ils peuvent être divisés horizontalement ou verticalement. Il s’agit le plus souvent d’un moyen de faire face à un site vigoureux qui ne peut être entraîné à une seule zone fruitière sans une croissance excessive.

La plupart de ces systèmes ont deux zones fruitières parallèles, espacées de deux à trois pieds. Les vignes sont généralement attachées à des cordons dans une configuration quadrilatérale (en forme de « H » vu d’en haut) ou en forme de « S » ou de « U ». Les vignes peuvent également être attachées à une tête et taillées à quatre tiges.

Les rameaux sont généralement positionnés à la verticale ou un peu inclinés avec des « fils de râteau » qui ouvrent le centre de la canopée afin de permettre à la lumière du soleil de pénétrer. Il existe de nombreuses variations sur ce thème, mais la plus courante est probablement le système de treillis de la Lyre ouverte.  Ce système  ne convient pas aux régions chaudes car les fruits ont tendance à être surexposés au soleil.

Il existe plusieurs variations sur le thème de la division horizontale mais d’après notre expérience, les systèmes de treillis divisés verticalement ne sont appropriés que pour les régions viticoles à climat frais. Dans les climats chauds, les zones fruitières ont tendance à être beaucoup trop exposées à la lumière directe du soleil et les fruits sont souvent endommagés par la chaleur excessive, surtout dans l’étage inférieur, qui est plus proche du sol chaud.

Le meilleur système de treillis

Si les systèmes de treillis à canopée unique apparaissent préférable , qu’ils soient divisées horizontalement ou verticalement. Ils se développeront dans des conditions de lumière et de température différentes et n’auront pas les mêmes qualités à la fin de la saison et si l’on ne prend pas soin de récolter individuellement, il est peu probable que la qualité du vin atteigne les mêmes niveaux de qualité qu’avec un système à une seule canopée.

En conclusion, avant de se demander quel est le meilleur système de palissage, il est tout aussi important de ce demander quelle est la meilleure variété de vigne à planter.

ECOSAT est depuis plus de quarante un spécialiste reconnu du palissage et de la plantation de la vigne, nous pouvons vous conseiller efficacement et vous permettre d’obtenir la meilleur qualité et les meilleurs rendements, contactez nous